«

»

mar
28
2011

Abasto, quartier tanguero de Buenos Aires

Situé le long de l’avenue Corrientes, à la frontière des quartiers de Balvanera et d’Almagro, sa massive silhouette tout en arches ocres attire le regard.

A la fin du 19ème siècle, Buenos Aires connut une expansion fulgurante. Alors que les immigrants affluaient d’Europe, la ville devait se doter rapidement d’un énorme marché, le marché Mercado Modelo près de la Place Lorea ayant été détruit. Les frères Devoto proposèrent  en 1888 de faire construire un marché sur les terres qu’ils avaient achetées  près de la station de train Sarmiento et pas loin de La Boca et Olivos, zones de production de fruits et légumes. C’est ainsi qu’en 1893 fut inauguré sur 25 000 m2 le Mercado Central d’Abasto (de « abastecer » : approvisionner), marché de fruits et légumes interdisant toute vente de viande.

Zone rurale à l’origine, le quartier s’urbanisa à vive allure, avec ses maisons closes, ses conventillos (bâtisses familiales et pauvres), ses cantinas (bistrots) et ses théâtres. C’est dans ce quartier que Carlos Gardel grandit. Il fut d’ailleurs surnommé « El Morocho del Abasto » (le brun de Abasto, de par sa couleur de cheveux). C’est aussi dans ce quartier qu’il fit ses débuts sur scène dans le bar O’Rondeman face au marché.

Constitué d’entrepôts, l’Abasto ne cessa de croître et de se moderniser, avec la construction d’un parking pour chevaux puis pour véhicules.  Le marché étant encore insuffisant, un nouvel édifice vit le jour en 1934 : c’est l’actuel bâtiment avec ses splendides voûtes en béton et pavés de verre. En 1939, la vente de viande et de poisson fut autorisée.

En 1984, du fait de la congestion urbaine, le marché central fut relégué à la périphérie de la capitale. Après une période d’abandon, l’Abasto fut en 1998 reconverti en centre commercial de 120 000 m2.

Le quartier est aujourd’hui reconnu comme étant un des plus tangueros de la capitale : on n’y compte plus le nombre de lieux dediés au tango, de milongas, de cafés-concert, de théâtres indépendants et d’ateliers d’artistes. En mars 2000 fut inaugurée la statue Carlos Gardel à l’angle du passage qui porte son nom. Montée sur un piédestal en granite rouge d’1m70, la statue mesure 2m40 et fut réalisée par le sculpteur Mariano Pagés. Le centre commercial est d’ailleurs desservi par la station de métro Carlos Gardel, sur la ligne B.

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>