«

»

mai
28
2011

Geraldine Rojas, l’enfant de Villa Urquiza

Geraldine Rojas a baigné depuis toute petite dans l’univers du tango, ses parents Jorge Dispari et Maria del Carmen « La Turca » étant de célèbres danseurs milongueros et professeurs dans le quartier de Villa Urquiza. Dès l’âge de 6 ans,ses parents la laissent assister à leurs cours, et la petite Geraldine apprend à marcher, à marcher sans cesse.

A 8 ans, elle accompagne déjà sa mère dans les milongas, comme celle du Club Sin Rumbo, où les vieux danseurs lui donnent toujours le même conseil : il faut marcher, encore marcher, pour savoir un jour danser. Geraldine n’a jamais réellement pris de cours de danse, elle a appris à danser en observant les autres danseurs.

A 15 ans, dans cette même milonga du Club Sin Rumbo, elle fait la connaissance de Javier Rodriguez, alors âgé de 21 ans, et c’est le coup de foudre. Lui aussi a commencé à danser très jeune, lorsque son père était DJ au Sunderland. Son père et sa belle-mère lui ont appris les premiers pas du tango, les nombreuses sorties qui ont suivi ont fait le reste. Lorsque Geraldine et Javier commencent à sortir ensemble, les deux familles ne s’entendent pas très bien. Elles se disputent très souvent jusqu’au jour où les amoureux s’enfuient, un peu comme Roméo et Juliette. Puis ils se marient et commencent, à leur tour, à donner des cours.

Leur 1er voyage hors d’Argentine se fait à Lyon. Le couple a été contacté pour enseigner en Europe, mais les élèves sont encore sceptiques de par leur très jeune âge.  Puis leur manière d’enseigner est maintes fois remise en cause car pour eux, la base de l’apprentissage du tango argentin est la MARCHE, et la plupart de leurs élèves en Europe ou en Asie veulent apprendre à faire d’impressionnantes figures. Mais après avoir essuyé de nombreuses critiques, leur persévérance paye : les élèves finissent par reconnaitre que la marche est l’élément clé du tango, et que la simplicité et le ressenti dont parlent Geraldine et Javier créent cette magie qui se dégage lors de leurs diverses apparitions. Geraldine et Javier ont été élevés au milieu des vieux milongueros, où le rôle du danseur est de mettre en valeur sa danseuse, de l’enlacer, de vivre l’instant, et de partager du plaisir et du bonheur avec le public. Et c’est ce qui a fait la réputation du couple « Geraldine y Javier ».

Le couple se sépare en 2002. Cette même année, Geraldine tourne dans le film « Assasination Tango » de Robert Duvall, film dans lequel elle danse aux bras de Pablo Veron. Geraldine partage depuis 2005 sa vie et la danse avec un autre admirable danseur : Ezequiel Paludi. Ils vivent à Milan et sont devenus ensemble un autre couple modèle de la nouvelle génération de tangueros.

1 commentaire

  1. John Dudu a dit :

    Bonjour, J’aimerai savoir leurs véritable âges:: Née en 1982 ou 83 ? Pour Géraldine
    Et 1976 ou 77 pour Javière. Quand ils sont venu à Lyon pour leur première sortie hors d’Argentine c’était en 1998/99: ou 2000? MERCI J’ai lu divers rubriques sur le sujet et c’est pas très précis. Cordialement J.D

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>