«

»

nov
11
2011

12e cérémonie des Latin Grammy Awards

La 12e cérémonie des Latin Grammy Awards s’est tenue le 10 novembre 2011, au Mandalay Bay Center de Las Vegas. Les shows se sont succédés au cours d’une soirée particulièrement réussie et animée par Lucero et Christian de la Fuente. Parmi les interprétations qui ont reçu l’ovation du public, citons celle du duo bachatero Romeo Santos et Usher et celle de Pitbull avec Marc Anthony.

Cette édition a été marquée par la victoire éclatante du groupe Calle 13. Le duo portoricain de reggaeton et hip-hop, composé des deux demi-frères René Pérez (surnommé « Residente ») et Eduardo Cabra (surnommé « Visitante ») a presque fait un carton plein avec 9 prix sur 10 nominations.

Le duo a même inauguré la soirée en interprétant « Latinoamerica », un thème engagé qui défend les valeurs latino-américaines qui ne peuvent pas s’acheter ou se vendre. Avec un total de 21 grammy au cours de sa carrière, le groupe devient le plus primé à ce jour, juste devant Juanes qui détenait auparavant ce record.

Leur triomphe a toutefois été entaché par une polémique autour d’une possible censure de René Pérez lors de ses remerciements après avoir reçu son 8e prix, celui du Meilleur Disque de l’Année. En effet, le chanteur déclare à ce moment-là : « Cette nuit, la musique a triomphé, merci sincèrement. Non à la payola ! vive la musique et que les maisons de disques…», avant d’être subitement interrompu par les organisateurs, qui lui ont coupé le micro et ont fait revenir l’image sur les présentateurs, visiblement gênés.

La Payola dénoncé par Calle 13 fait référence aux paiements illégaux par les maisons de disques aux radios et DJ pour qu’ils diffusent leur musique. Il faut dire que le groupe se plaint depuis un certain temps de ne pas être suffisamment diffusé sur les ondes.

La chanteuse colombienne Shakira était également à l’honneur. Elle a reçu le prix spécial de Personne de l’Année, signe d’une grande reconnaissance professionnelle de la part du jury, ainsi que le prix convoité du Meilleur Album de Pop Féminin, pour « Sale El Sol ».

Le prix du Meilleur Album de Pop Masculin revient à Franco de Vita, pour « En Primera Fila ». L’artiste vénézuélien, qui avait par le passé un regard plutôt critique sur les Latin Grammy Awards, semble donc avoir fait la paix avec cette institution.

Parmi les autres gagnants de la soirée, citons Maná (Meilleur Album de Rock pour « Drama y Luz »), Diego el Cigala (Meilleur Album de Tango pour « Cigala & Tango »), Niña Pastori (Meilleur Album de Flamenco pour « La Orilla de mi Pelo ») et Paquito D’Rivera (Meilleur Album de Latin Jazz et Meilleure Composition Classique Contemporaine pour « Panamericana Suite »).

 

Enfin, voici les récompenses dans la catégorie Musique Tropicale :

Meilleur Album de Salsa :

Todos Vuelven Live – Rubén Blades y Seis Del Solar

Meilleure Chanson Tropicale :

Vamó A Portarnos Mal – Calle 13

Meilleur Album Contemporain de Musique Tropicale :

Invencible – Tito El Bambino

Meilleur Album de Musique Tropicale Traditionnelle :

The Last Mambo – Cachao

Meilleur Album de Cumbia et Vallenato :

Tesoros – Juan Carlos Coronel

 

Vidéo-clip de « Llueve El Amor » de Tito El Bambino.

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>