«

»

juil
05
2014

Les hommes en talons ont la côte !

Dans le milieu de la danse, il semblerait que la gente masculine n’ait pu résister à tester les talons hauts de leurs partenaires…et ça leur va bien ! En effet, il n’est plus si rare de voir de temps à autres des danseurs évoluer sur les pistes de danse en chaussures à talons.

C’est le cas par exemple de ce danseur de tango magnifique : l’argentin Lucas Fernandes

Si l’on revient sur notre continent, nul besoin de présenter notre frenchie à nous Yanis Marshall. Ce jeune homme d’origine anglo-algérienne est devenu, à 23 ans, un des professeurs et des chorégraphes les plus jeunes et les plus en vogue de la capitale.

Sa passion pour la danse, il la tient depuis son plus jeune âge de sa mère, professeur de danse et directrice d’association dans la région cannoise. Dès ses 11 ans, il suit une formation sports/études qui lui permet déjà d’acquérir de très bonnes bases. Et à 15 ans, il obtient l’Examen d’Aptitude Technique en danse Jazz avec les honneurs. Après une apparition dans la série « Sous le Soleil », il fait la connaissance du grand Kamel Ouali qui l’intègre dans sa troupe pour la comédie musicale « Le Roi Soleil ». Yanis n’a alors que 16 ans ! Il est par la suite recruté pour « Les Dix Commandements », une autre très belle aventure.

Lors que Yanis Marshall part à New York l’année de ses 20 ans, il tombe amoureux du Street Jazz grâce à son idole Sheryl Murakami, chorégraphe entre autres de Beyoncé et de Lady Gaga. Ce séjour aux Etats-Unis le booste et le motive pour développer ce style de danse à Paris. C’est en septembre 2010 qu’il fait sa rentrée au Studio Harmonic situé dans le quartier de la Bastille. Aujourd’hui encore, il y enseigne  le Street Jazz, le Lyrical Jazz, le New Cabaret, le tout sans ou avec talons ! Car c’est bien ce qui fait l’originalité et la réputation de Yanis Marshall : il adore danser en talons hauts ! C’est d’ailleurs ainsi qu’il s’est fait connaitre du grand public et qu’il s’est fait repérer par quelques artistes tels que Jenifer ou Lorie : en proposant des chorégraphies rythmées de Beyoncé ou d’autres dans des émissions télévisées.

La technique de Yanis étant tellement impeccable et sa capacité à vivre la musique corps et âme étant si belle, cela ne choque pas de le voir en talons, au contraire ! C’est ce qui fait son charme, et cela le rend encore plus radieux sur scène.

 

1 commentaire

  1. Mona a dit :

    Stupéfaite par son talent et son potentiel qui puis est pour un homme sous talons.J aurais adoré qu’ il entraîne ma fille .Tout mes honneurs Keyllee

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>