«

»

oct
19
2014

L’ange Tinan s’en est allé…

Tinan, c’est avec beaucoup d’émotion et une immense tristesse que j’ai appris en ce dimanche matin que tu n’étais plus de ce monde. Je me suis dit pendant des heures que c’était sûrement une mauvaise plaisanterie, que j’allais me réveiller demain matin et que rien de grave ne serait arrivé…Si seulement cela pouvait être vrai…

Etrangement, ce qui devait être une belle journée de dimanche ensoleillé est très vite devenu une journée grise et maussade, à mesure que la nouvelle se répandait à travers les salseros, que tu laisses aujourd’hui en deuil. Le temps s’est comme arrêté en ce dimanche 19 octobre, alors que tu entamais ton dernier souffle sur une piste de danse…

C’est malheureux mais voilà une belle fin pour cette étoile que tu étais, qui va pouvoir continuer à briller de tout son éclat en arrivant au ciel…

C’est avec un énorme nœud dans la gorge que pleins de souvenirs me sont venus à l’esprit au cours de cette journée : les salsas du mercredi midi l’été au manège de la Défense, les ruedas endiablées dans le Dôme des Quatre Temps. Pleins d’images défilent dans ma tête, Tinan et Aude tout de blanc vêtus, Tinan et Svick dansant pour la galette des rois, Tinan et Déborah pour ses premiers pas de salsa, Tinan et Agathe s’échangeant quelques shines…

Je me souviens très bien du soir où tu m’as parlé de ton adoption et du livre que tu tenais à écrire à propos d’Haïti. Nous étions précisément chez Agathe, dans sa cuisine, en train de déguster une part de tarte. Et c’est quelques mois plus tard, en octobre 2011, que nous nous sommes retrouvés en train de déguster une glace cette fois-ci, au Häagen-Dazs de La Défense, pour parler de ce livre, Magnitude 7.3, qui venait tout juste d’être publié. Je suis très fière mon ami que tu sois allé au bout de ton idée et que tu aies pu apporter ce témoignage poignant, à travers ce livre et tout ce que tu as fait autour, un vrai combat, chapeau !

Sache que ce que tu as fait pour les autres restera dans la mémoire de tous…

Quelle tristesse, très cher Tinan, que tout s’arrête subitement. Je ne comprends pas, je suis sous le choc, mais la vie est ainsi…Ton grand cœur a eu raison de ta jeunesse, mais peutêtre que le ciel t’a rappelé à lui car tu avais déjà accompli tellement de belles choses, et tu avais si bien égayé la vie de tant de personnes, que nous ne pouvons qu’accepter ce triste sort. Je sais que de là-haut tu n’aimerais pas nous voir tristes, toi l’artiste aux mille facettes. Nous garderons de toi le souvenir de ton splendide sourire, de ta superbe coiffure et de tes rollers aux pieds ! Un homme généreux, gentil, sincère, naturel et humble malgré son talent, c’est vraiment injuste…

Je te souhaite de retrouver toute la sérénité que tu mérites, Tinan, l’ange de la salsa, notre ange à tous….

Voici précisément la fameuse danse avec Svick au déj salsa de La Défense :

8 commentaires

  1. Muneca Linda a dit :

    Un hommage sera rendu à ce magnifique danseur ce mercredi 22 octobre 2014 au déj salsa de La Défense. Nous vous attendons nombreux.

    1. Anonyme a dit :

      c’est à quelle heure svp ?

    2. willertmonika a dit :

      trop jeune pour mourir la vie et injuste je ne le connais pas mais il aurait du avoir toute la vie devant lui , je pense a sa famille ses amis a toi esperence ,car je sait que tu as de la peine bise force et courage

  2. marjolaine a dit :

    À quelle heure et c’est quoi l’adresse exacte pour rendre hommage à mon ami???

  3. Audrey a dit :

    Quelle tristesse que ce départ… Cela fait maintenant assez longtemps que je ne fréquente le milieu de la salsa que très sporadiquement, mais les mercredi de la défense font partie de mes bons souvenirs et je me rappelle de Tinan comme non seulement un très bon danseur, mais aussi quelqu’un de très ouvert et très sympathique. Je ne connais pas son histoire personnelle ni pourquoi il nous a quitté si tôt, mais cette disparition m’attriste et j’aurais une pensée pour lui ce mercredi, même si je ne pourrais pas être physiquement avec vous pour lui rendre hommage. Bon courage à ceux qui le connaissais plus intimement.

  4. Brossard Soazig a dit :

    Tinan, c’était la musique, la danse, le cœur, le sourire.
    Nous sommes tous émus , et tristes qu’il soit parti
    Rejoindre les étoiles si tôt ,il est de ceux qui croisent votre
    Chemin, et que vous n’oubliez pas. Ce mercredi on pensera particulièrement
    à toi, et chaque fois qu’on dansera .

  5. Muneca Linda a dit :

    Merci pour ces gentils messages. Tinan a fait un arrêt cardiaque samedi soir lors d’une soirée dansante, à Bordeaux. C’est triste de partir ainsi à 35 ans :(

    Notre hommage de mercredi midi se fera dans le centre commercial des Quatre Temps à la Défense. Nous y dansons toutes les semaines dans la zone du Dôme, au niveau des restaurants, entre le Starbucks Café et le restaurant japonais K10. Nous y serons de 12h30 à 14h.

    Toutes les infos pour nous trouver sont dans la page « infos pratiques » de ce site

  6. Anonyme a dit :

    j’ai rencontré Tinan lors d’un stage de danse et depuis je suivais de loin ses activités, je le connaissais très peu mais il m’a bc marqué, son témoignage sur son enfance, les problèmes liés à l’adoption ,au déracinement des enfants adoptés…J’avais bc d’admiration pour l’artiste ms aussi pour l’être humain qu’il était et je suis atterrée de sa disparition soudaine…Tinan, il te restait encore tellement de belles choses à accomplir… la vie est trop injuste et je pense très fort à tous tes proches….

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>