«

»

jan
20
2016

Carlos Saura fait voyager nos sens avec « Argentina »

Le réalisateur espagnol Carlos Saura a une cinquantaine de films à son actif. Aujourd’hui âgé de 84 ans, il nous fait découvrir le folklore musical argentin dans son nouveau film « Argentina » sorti en cette fin d’année. Après son film « Tango » sorti en 1998, il élargit le périmètre à travers le pays tout entier et montre toutes ces danses venues du sol, interprétées par des hommes et des femmes venant des divers endroits d’Argentine. Qu’il s’agisse d’habitants de la pampa, de paysans, de gauchos ou encore de citadins, tous partagent une culture musicale riche et plurielle, née de multiples influences et de nombreux mélanges. Le sous-titre « Zonda » désigne un vent chaud et sec qui souffle sur la partie ouest du pays plusieurs fois dans l’année. Ce film balaye, tel un vent, plusieurs régions argentines et leurs cultures.

Dans son dernier film « Flamenco, Flamenco » sorti en 2011, la passion de Carlos Saura pour le flamenco, danse de son pays, transparaissait. Dans « Argentina », il relate plusieurs tableaux à travers l’Argentine et rend hommage à ces amoureux de la danse, chacun à sa manière. Même si on n’arrive pas forcément à relier l’ensemble des tableaux les uns aux autres, et que cela peut parfois être dérangeant pour le spectateur, la virtuosité de certains danseurs, anonymes pour le coup, rend l’ensemble touchant. Notre âme voyage avec eux, et c’est ce qui compte au final.

A découvrir dans les cinémas de quartier depuis fin décembre.

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>