«

»

oct
02
2011

Tanguera, un spectacle audacieux

Trois ans après avoir subjugué le public parisien, la comédie musicale argentine « Tanguera » revient à Paris au Théâtre du Châtelet à partir du 15 octobre 2011 (voir détails sur notre forum).

« Tanguera » nous ramène au racines du tango et de ses thématiques : la passion, le désir, la douleur et l’érotisme. Le spectacle raconte l’histoire de Giselle, jeune française qui débarque à Buenos Aires avec la première vague d’immigration au début du 20ème siècle. Appâtée par Gaudencio, un voyou qui se livre au trafic de drogue et au proxénétisme, elle fait la connaissance de Lorenzo, un jeune docker, qui s’éprend d’elle au premier regard. Comme tant d’immigrés à l’époque, Giselle ne va pas trouver immédiatement le bonheur espéré dans ce nouvel univers. Car pour survivre, il ne lui reste que la voie de la prostitution et de la danse dans un cabaret de bas étage tenu par Gaudencio et très sévèrement contrôlé par ses hommes. La vie qu’elle est contrainte de mener à partir de ce moment-là transforme la jeune fille jadis irréprochable en une tanguera dépendante du tango, laquelle devient finalement la vedette acclamée du cabaret.

Le spectacle a été créé à Buenos Aires par Diego Romay et Dolores Espeja. Il est sublimé par une troupe de danseurs professionnels dirigée par la célèbre chorégraphe Mora Godoy. Cette danseuse argentine a joué un rôle déterminant dans le tango contemporain en associant dans ses travaux les techniques classiques du ballet et les formes modernes et traditionnelles du tango. Elle est réputée pour sa grande rigueur et son extrême sensualité. Elle a incarné la première danseuse de la troupe Tango X2 en 1993 puis en 1997 dans le spectacle « Tango Fatal ». Mora Godoy est surtout connue pour avoir dansé en 1998 aux côtés du grand tanguero Miguel Angel Zotto dans les spectacles « Perfumes de Tango » et « Una Noche de Tango ». Elle a créé en 2001 sa propre troupe Tango Emocion et ses chorégraphies de spectacles de tango lui ont apporté, ces dernières années, une reconnaissance internationale.

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>