«

»

oct
28
2012

Halloween et sa salsa du démon

Le 31 octobre prochain sera célébrée dans les pays anglosaxons  la  fête d’Halloween. Elle serait héritée de la fête de Samain qui était célébrée en Irlande et en Ecosse autour du Vème siècle et au cours de laquelle les druides fermaient l’année écoulée et ouvraient l’année à venir.

« All Hallows Eve » signifie le soir de tous les saints et se fête la veille de la fête chrétienne de la Toussaint. Les symboles autour d’Halloween sont la mort, la magie, les monstres et la citrouille. Ce légume aurait connu la gloire avec la légende du célèbre irlandais Jack-O’-Lantern. On dit que Jack était un homme avare, alcoolique et méchant. Il se serait moqué du diable lorsqu’un soir, celui-ci lui serait apparu dans une taverne et lui aurait réclamé son âme. Suite à de nombreuses farces et à des promesses non tenues envers le diable, lorsque Jack mourut, il ne fut accepté ni au paradis ni en enfer. Il fut ainsi condamné à errer éternellement dans l’obscurité entre les deux mondes, une lanterne à la main. A l’origine, il s’agissait d’un morceau de charbon ardent placé dans un navet. La légende dit que chaque année, le jour de sa mort, Jack réapparait. C’est le soir d’Halloween. Lorsque la tradition est arrivée aux Etats-Unis, le navet a été remplacé par la citrouille, plus large et donc plus facile à sculpter.

Halloween a commencé à être célébré en France en 1997, au moment où l’opérateur France Télécom a lancé un téléphone mobile de couleur orange appelé « Olaween ». La grosse campagne publicitaire autour des citrouilles a alors marqué l’engouement des commerçants français à célébrer cette fête, qui tombe à une période plutôt creuse avant les fêtes de Noël. Pendant 10 ans, Halloween était fêté partout, de la petite école aux soirées en discothèque, en passant bien évidemment par les soirées salsa. Une grosse polémique, notamment religieuse, s’est d’ailleurs fait autour de cette célébration, qui venait concurrencer la Toussaint du 1er novembre et la fête des morts du 2 novembre.

Aujourd’hui, Halloween est beaucoup moins médiatisé en France et les soirées autour du thème de l’épouvante sont de moins en moins nombreuses. Les soirées salsa déguisées sont d’ailleurs très rares cette année. Quant aux soirées tango, il n’y a pas d’évènement particulier autour de cela.

Mais à la Défense, toutes les occasions sont bonnes pour s’amuser et faire la fête ! Ainsi, pour ne pas faillir à la tradition, et dans le respect des célébrations religieuses, nous demandons aux salseros de la Défense de jouer le jeu mercredi prochain, le 31 octobre 2012 donc : bonbons pour tout le monde et dress-code aux couleurs de la citrouille (orange / marron / noir).

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>