«

»

nov
30
2013

Latin Grammy Awards 2013

La 14ème édition des Latin Grammy Awards s’est tenue la semaine dernière au Mandalay Bay Events Center à Las Vegas. Le cru 2013 est très convaincant ! Un des grands gagnants de la soirée est le colombien Carlos Vives qui a remporté trois récompenses. Le titre « Volvi a nacer » a gagné le Latin Grammy Award de la chanson de l’année et de la chanson tropicale de l’année. De plus, l’album « Corazón Profundo» lancé en avril 2013 a obtenu le prix du meilleur album Fusion Tropicale.

Agé de 52 ans, Carlos Vives est connu pour mélanger les musiques traditionnelles colombiennes telles que le vallenato ou la cumbia avec de la pop et du rock. Il avait déjà remporté un Grammy et deux Latin Grammies, et il détient d’ailleurs le record des plus nombreuses nominations aux Latin Grammy Awards. La patte de Carlos Vives est assez spéciale et reconnaissable, lui qui a toujours été très novateur, dès les années 1990, et c’est ce qui explique aussi son succès à l’international. Ses plus grands albums sont « Tierra del olvido », « El Amor de mi Tierra » et « El Rock de mi Pueblo ». Son dernier album «Corazón Profundo » s’est fait sous le nouveau label Sony Music avec lequel il a signé cette année. On y trouve toujours un artiste très proche de ses racines. Le titre « Como Le Gusta A Tu Cuerpo » a été chanté en duo avec le brésilien Michel Telo. Les clips vidéo sont aussi très beaux et nous font voyager, comme à son habitude.

Voici la vidéo de la chanson de l’année « Volvi a nacer », une petite merveille…

Le prix du meilleur album de l’année a récompensé Draco Rosa avec son album « La Vida ». Ce new-yorkais d’origine portoricaine a toujours mis dans la musique latine qu’il compose, qu’il joue et qu’il chante, une touche de Bob Dylan, de Iggy Pop ou encore de Johnny Cash, ses idoles. Le tube « Más Y Más » chanté en duo avec Ricky Martin était aussi nominé pour l’enregistrement de l’année. Ricky Martin est un ami de longue date. Ils faisaient tous les deux partie du groupe Menudo dans les années 1980, et dans les années 1990, Draco Rosa a aidé Ricky Martin à lancer sa carrière en écrivant et en produisant nombreux de ses grands tubes comme « María », « La Vida Loca », « La Copa de La Vida ». Ils ont continué à collaborer pendant toutes ces années. La chanson « Más Y Más» qu’ils chantent ensemble aujourd’hui était en réalité déjà sortie en 2004 mais le duo l’a relancée sur 2013, et c’était très bien pensé ! Ses deux dernières années, tout en créant son album, Draco Rosa a réussi à combattre le cancer.

Le grand dominicain Juan Luis Guerra a quant à lui reçu le prix du meilleur album tropical contemporain pour « Asondeguerra Tour ».

Le prix du meilleur single de l’année a été remporté, sans grande surprise, par Marc Anthony avec « Vivir mi Vida » qui a été produit par Sergio George. Rappelons que ce titre découvert en avril 2013 est une adaptation hispanique de la chanson « C’est la vie » de Khaled qui date de 2012 et qu’il est extrait de l’album « 3.0 » qui est sorti au mois de juillet. Les autres nominés dans cette catégorie étaient l’icône de la pop andalouse Pablo Alborán avec « Tanto » et l’ambassadrice du flamenco métissé Buika avec « La Nave del Olvido » .

Sergio George a aussi remporté le prix du meilleur album de salsa de l’année pour l’album « Sergio George Presents Salsa Giants » dans lequel il a réuni 10 chanteurs de salsa provenant de différents pays pour y chanter leurs plus belles salsas : Marc Anthony, Oscar d’Leon, Cheo Feliciano, Luis Enrique, Andy Montañez, Willy Chirino, José Alberto « El Canario », Tito Nieves, Nora (chanteuse du groupe japonais Orquesta de la Luz) et Charlie Zaa. Une belle année pour ce grand professionnel car il a également remporté le prix du meilleur producteur de l’année. Cette année effectivement, il a participé à 12 productions. En plus du single de Marc Anthony « Vivir mi Vida », il a produit, entre autres, l’album « Amor Total » de Toby Love et l’album « Que Seas feliz » de Tito Nieves, le titre « Mi Linda Princesa » de Jonathan Moly et « Te me Vas » de Prince Royce. Pour en savoir plus sur Sergio George, lire ici.

Le prix du meilleur nouvel artiste de l’année a été remis à la guatémaltèque Gaby Moreno. Sa petite voix suave et un peu nasillarde fait un peu penser à Olivia Ruiz. La chanteuse de 32 ans met dans la musique qu’elle écrit et qu’elle chante du jazz, du blues, de la soul et du rock des années 1960. Son style vestimentaire est aussi décalé et inspiré des années 30. Elle a à son actif 3 albums, « Still the Unknown » (2008), « Illustrated Songs » (2011) et « Postales » (2012). Le fait d’interpréter en anglais et en espagnol lui a permis de dépasser les frontières latino-américaines et de conquérir les Etats-Unis et l’Europe. C’est un style dont je ne suis pas forcément très fan mais il faut avouer que sa voix accompagnée de sa guitare acoustique est très jolie.

Voici le titre « No Estoy Tan Mal » issu de son dernier album :

Encore une cérémonie remplie de beaux artistes tous méritants pour cette belle année musicale qu’ils nous ont offert, dans divers registres latinos. La remise des prix a été plutôt équitable cette année, contrairement à il y a deux ans quand le groupe portoricain Calle 13 avait raflé 9 trophées.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>