«

»

déc
10
2013

Miguel Bosé récompensé pour sa personne

Aujourd’hui âgé de 57 ans, Miguel Bosé, chanteur espagnol pop des années 80, a reçu le prix de la personne de l’année aux derniers Latin Grammy Awards. En marge des récompenses habituelles remises pour les meilleures musiques latines de l’année, la cérémonie des prix Spéciaux de l’Académie Latine de l’Enregistrement rend hommage aux chanteurs pour leur carrière et pour ce qu’ils représentent sur la scène latine. Cette année, le colombien Carlos Vives, qui remportera quelques heures plus tard 3 Latin Grammy Awards, a eu l’honorable tâche de présenter la célébration. Parmi les personnes récompensées il y avait le vénézuélien Oscar D’León, qui se remettait doucement d’un accident qui lui a coûté la vision d’un œil, le bassiste, compositeur et directeur du groupe cubain Juan Formell et le portoricain Eddie Palmieri, qui n’a pas pu assister à la cérémonie.

Quant à Miguel Bosé, il a reçu le prix d’excellence de la Personne de l’Année non seulement pour sa carrière artistique exceptionnelle mais également pour son engagement dans des œuvres sociales. En effet, il promue la paix comme droit universel au sein de l’association Paz Sin Fronteras avec son associé Juanes, il milite contre la propagation du Sida, il cherche à améliorer le futur des enfants indigènes du Mexique et  il milite également pour la protection des mers et océans. C’est en sa qualité d’homme généreux et d’homme convaincu et convaincant qu’il a été récompensé.

Luis Miguel Gonzalez Bosé est le fils du grand torero espagnol Luis Miguel Dominguín. Il est né en 1956 au Panama, endroit où son père toréait. Sa mère étant une actrice italienne, Miguel a grandi dans un environnement de culture et d’art. Il faut savoir que son parrain était le réalisateur Luchino Visconti et celui de sa sœur le grand peintre Pablo Picasso ! Miguel Bosé prend le chemin de la chanson et sort un premier album, « Linda », en 1977. Il sort un deuxième album l’année suivante, puis encore un autre, « Chicas ! », qui est un véritable succès, notamment grâce au titre « Super Superman ».

L’année 1980 commence bien avec un nouvel album, « Miguel », qui marque le début d’une belle carrière. Le chanteur fait de nombreuses tournées, en Espagne, en Italie et dans d’autres pays d’Europe. Il fait partie des chanteurs pop à la mode dans cette période bien connue de Movida madrilène, qui a fait également émerger le groupe Mecano. Rappelons que l’Espagne a vécu dans les années 80 une période de transition démocratique après la mort de Franco, et la Movida représente une sorte de boom culturel et créatif.

Au milieu des années 80, Miguel Bosé veut sortir de son registre de chanteur pour filles et souhaite se réorienter vers un style plus pop-rock et moderne, à l’instar d’un David Bowie ou de Depeche Mode. Le personnage de Miguel Bosé devient alors plus révolutionnaire, mais aussi plus ambigu. Son look, tout comme sa musique, est plus moderne et plus sophistiqué. L’album « Bandido » est un énorme succès, et reste encore aujourd’hui un de ses albums cultes. Les tubes « Amante Bandido » et « Sevilla » font danser l’Espagne et l’Amérique Latine. Le chanteur arrive même à conquérir les Etats-Unis.

Les années 1990 commencent avec l’album « Los chicos no lloran ». Avec son succès à l’international, Miguel Bosé a décidé de faire de la musique plus commerciale et pour tout public. Parallèlement à la chanson, il fait également du cinéma et son rôle de juge et de chanteur travesti dans le film « Talons Aiguilles » de Pedro Almodóvar fait de lui une vraie star, même si à partir de là, et de nombreuses photos compromettantes, vont naître d’énormes rumeurs sur son homosexualité et sur son éventuelle contamination au VIH.

Sa musique des années 2000 est de plus en plus commerciale. En tout, Miguel Bosé aura joué dans 35 films et aura sorti plus de 22 albums. Il a vendu plus de 14 millions de copies dans le monde.

L’actualité du chanteur est aussi marquée par la naissance de ses jumeaux en 2011, nés d’une mère porteuse. Il avait été encouragé dans cette démarche par son ami Ricky Martin.

Son dernier album «Papitwo» date de  septembre 2012. Aux Latin Grammy Awards, ce dernier était d’ailleurs nominé pour le prix du meilleur album de l’année et pour le meilleur album vocal pop contemporain. Miguel a invité grand nombre de ses amis pour l’enregistrement de cet album : Alejandro Sanz, qui est aussi le parrain d’un de ses fils, Juanes, Pablo Alborán, Juan Luis Guerra, et même l’actrice Penélope Cruz. Lors de la cérémonie des prix Spéciaux de l’Académie Latine de l’Enregistrement, ses amis et bien d’autres étaient présents pour interpréter ses plus grands tubes. Alejandro Sanz l’a rendu hommage en disant qu’il l’aimait et qu’il l’admirait, qu’il était son plus grand fan et qu’il était fier et heureux d’être son ami. Juanes a aussi rajouté qu’il était un exemple pour tous.

Un bel hommage donc pour cet artiste plein de qualités, qui d’ailleurs était mon chanteur préféré quand j’étais petite !

Le voici lors d’une tournée, chantant son titre phare « Amante Bandido » de 1984 auprès de son amie Ana Torroja, la chanteuse du groupe Mecano :

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>