«

»

fév
14
2015

« Ne me quitte pas », une chanson d’amour qui ne vieillit pas

En cette journée de St Valentin, quoi de mieux que de redécouvrir le classique de la chanson française « Ne me quitte pas » de Jacques Brel. Certes, cette chanson enregistrée 1959 est très triste car elle évoque la rupture de l’artiste belge avec Suzanne Gabriello.

Les paroles sont magnifiques : « Moi je t’offrirai des perles de pluie venues de pays où il ne pleut pas », et un air de salsa ne pouvait que la rendre un peu plus joyeuse.

Et c’est le colombien Yuri Buenaventura qui a repris la chanson « Ne me quitte pas » en version salsa en 2009. Aujourd’hui âgé de 47 ans, Yuri est arrivé à Paris à la fin des années 1980 pour les études, qu’il réalise à la Sorbonne dans la filière des sciences économiques. A l’époque,  il chante dans le métro et commence une carrière dans des petits groupes de salsa. Ce sont les années 1990, et en quelques mois, Yuri devient une des coqueluches des soirées latino parisiennes, notamment à la Java, lieu culte de Belleville. La célébrité de Yuri se fait surtout lorsqu’il intègre l’orchestre Chaworo de Orlando Poleo. Il marque les esprits des salseros présents lors du festival Tempo Latino de Vic-Fezensac en 1996. Dans la foulée, il réussit à trouver un éditeur pour sortir son premier album « Herencia Africana » qu’il avait enregistré en Colombie.

Yuri Buenaventura devient alors le premier chanteur de salsa à recevoir un disque d’or en France.

Voici la version salsa de « Ne me quitte pas » :

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>